H comme Histoire

...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le XVIIe siècle

Aller en bas 
AuteurMessage
Sabri
Habitué
avatar

Messages : 264
Date d'inscription : 11/03/2008
Age : 33
Localisation : Mulhouse

MessageSujet: Le XVIIe siècle   Jeu 24 Avr - 13:11

Jules Mazarin

Le cardinal Jules Mazarin est né en 1602 à Pescina, en Italie du sud; il est mort à Vincennes en 1661. D'abord officier dans l'armée du pape, il devient ensuite diplomate; il rencontre Richelieu à Lyon en 1630; celui-ci le remarque et le présente à Louis XIII; dès lors, Mazarin défend le point de vue de la France auprès du souverain pontife. Nommé représentant du pape en Avignon, puis nonce à Paris (1635-1636), bien qu'il ne soit pas prêtre, il sait se faire apprécier du roi et se fait naturaliser Français en 1639.
Richelieu parvient à le faire nommer cardinal et, à la mort de celui-ci, Mazarin dirige tout naturellement le Conseil du roi; il devient Premier ministre de la régente Anne d'Autriche, qui a pour lui un attachement passionné et qui le soutiendra contre toutes les cabales, en 1643.
Il est alors, et jusqu'à sa mort, le maître absolu du royaume, dirigeant l'éducation de Louis XIV, son filleul, brisant les rebellions provinciales, envoyant Condé et Turenne combattre en Allemagne et imposant son point de vue au traité de Westphalie en 1648.
La Fronde l'oblige à partir deux fois en exil à l'étranger, mais il arrive finalement à vaincre ses adversaires et revient en France, où il impose à nouveau sa loi, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur: s'alliant aux Anglais, il contraint les Espagnols à la Paix des Pyrénées, en 1659, et ménage ainsi à Louis XIV, qui vient d'épouser l'infante Marie-Thérèse, la succession d'Espagne.
Tout au long de sa vie, il amasse une fortune colossale et vit fastueusement dans le palais qui porte son nom et qui deviendra plus tard Bibliothèque royale, ou dans les pavillons du roi et de la reine au château de Vincennes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabri
Habitué
avatar

Messages : 264
Date d'inscription : 11/03/2008
Age : 33
Localisation : Mulhouse

MessageSujet: Re: Le XVIIe siècle   Jeu 24 Avr - 13:13

La Fronde

(1648–1653). Période de troubles graves pendant la minorité de Louis XIV (1643-1715), en pleine guerre avec l’Espagne, qui marque un brutal fléchissement de l’autorité monarchique. On distingue une conjonction de multiples oppositions aussi bien parlementaires qu’aristocratiques et populaires. Les historiens ont l’habitude de séparer deux phases : la première correspond à l’opposition des cours souveraines (fronde parlementaire, 1648-1649); la seconde à l’opposition des Grands (fronde des princes, 1651-1653). A ce titre, elle peut être considérée comme la dernière grande révolte nobiliaire du XVIIe siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabri
Habitué
avatar

Messages : 264
Date d'inscription : 11/03/2008
Age : 33
Localisation : Mulhouse

MessageSujet: Re: Le XVIIe siècle   Jeu 24 Avr - 13:28

Les mazarinades

Ce sont des pièces de vers satiriques ou burlesques, pamphlets ou libelles en prose qui furent publiés, du temps de la Fronde, au sujet du cardinal Mazarin. Bien que, pour la plupart dirigés contre ce ministre, le même nom a également été donné aux écrits composés pour le défendre et répondre aux attaques des frondeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le XVIIe siècle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le XVIIe siècle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bouton cachet du XVIIe siècle ! ( en argent )
» Médaille-enseigne du XVIe/XVIIe siècle - St-Quentin
» Crucifix du XVIe / XVIIe siècle
» [Decours, Catherine] Aimée du Roi : mémoires de Madame de Montespan
» essai de règle navale "Per mare et terras"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H comme Histoire :: HISTOIRE :: Histoire moderne-
Sauter vers: