H comme Histoire

...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Thèmes abordés...

Aller en bas 
AuteurMessage
Aymé
Administrateur
avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 09/02/2008
Age : 34
Localisation : Mulhouse

MessageSujet: Thèmes abordés...   Jeu 3 Avr - 22:31

THEMES ABORDES

CHAPITRE I
DANS LA PEAU DE LA TERRE: LES FORMES DU RELIEF TERRESTRE (LITOSPHERE ET RISQUES ASSOCIES)

-Les mouvements de l'écorce terrestre
-Les roches
-Les grands ensembles de relief

CHAPITRE II
LA TERRE NE MANQUE PAS D'AIR: ATMOSPHERE, CLIMAT ET RISQUES ASSOCIES

-Introduction
-Caractéristiques de l'atmosphère
-Les paramètres du climat
-Mosaïque des climats
-Les perturbations du climat
-Les risques climatiques

CHAPITRE III
LA TERRE A DE LA RESSOURCE

-La notion de ressources
-Les ressources non renouvelables
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hcommehistoire.forumperso.com
Sabri
Habitué
avatar

Messages : 264
Date d'inscription : 11/03/2008
Age : 33
Localisation : Mulhouse

MessageSujet: Re: Thèmes abordés...   Jeu 3 Avr - 23:30

Super boulot ! super

Moi j'ai emprunté aujourd'hui l'un des bouquins que Martin m'a recommandé et je dois dire que c'est un objet d'art : il est grand et illustré à travers les pages Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabri
Habitué
avatar

Messages : 264
Date d'inscription : 11/03/2008
Age : 33
Localisation : Mulhouse

MessageSujet: Re: Thèmes abordés...   Dim 6 Avr - 20:47

1992

4 juin

Ouverture du deuxième Sommet de la Terre à Rio de Janeiro

Du 4 au 11 juin 1992, se tient le deuxième Sommet de la Terre sous l’égide de l’ONU. Il est le point de départ d’une prise de conscience à l’échelle mondiale des problèmes environnementaux. Ses engagements ambitieux qui se traduisent par la convention sur les diversités biologiques, la déclaration sur la gestion et la conservation des forêts ou encore Action 21 n’auront que des applications limitées. Toutefois, la convention sur les changements climatiques trouvera une suite et une concrétisation dans le protocole de Kyoto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabri
Habitué
avatar

Messages : 264
Date d'inscription : 11/03/2008
Age : 33
Localisation : Mulhouse

MessageSujet: Re: Thèmes abordés...   Dim 6 Avr - 20:48

Le protocole de Kyoto .

Le Protocole de Kyoto vise à lutter contre le changement climatique en réduisant les émissions de gaz carbonique.
Le Sommet de la Terre, à Rio en 1992, a marqué la prise de conscience internationale du risque de changement climatique. Les états les plus riches, pour lesquels une baisse de croissance ne semblait plus supportable et qui étaient en outre responsables des émissions les plus importantes, y avaient pris l'engagement de stabiliser en 2000 leurs émissions au niveau de 1990. C'est le Protocole de Kyoto, en 1997, qui traduisit en engagements quantitatifs juridiquement contraignants cette volonté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aymé
Administrateur
avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 09/02/2008
Age : 34
Localisation : Mulhouse

MessageSujet: Re: Thèmes abordés...   Dim 6 Avr - 21:20

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hcommehistoire.forumperso.com
Sabri
Habitué
avatar

Messages : 264
Date d'inscription : 11/03/2008
Age : 33
Localisation : Mulhouse

MessageSujet: Re: Thèmes abordés...   Dim 13 Avr - 0:21

L'eau .

Quoi de plus naturel qu’une cascade bondissant du haut d’une falaise, qu’un lac paisible somnolant au fond d’une dépression, qu’une rivière prisonnière de ses rives glissant le long des pentes ?

Pourtant… notre planète est la seule du système solaire à posséder de l’eau liquide, et notre pays, l’un des plus privilégiés du globe terrestre.

Quoi de plus facile aujourd'hui que d'ouvrir un robinet ? Quoi de plus normal que de prélever sans compter à cette manne quotidienne pour la satisfaction de tous nos besoins ?

Pourtant… exploitée sans mesure ni prudence, l'eau est de plus en plus polluée, et la production d’eau potable de plus en plus complexe et coûteuse.


Nantie de propriétés originales, présente sur Terre depuis sa formation, en mouvement permanent entre ses différents réservoirs, indispensable à l’éclosion de la vie et à son maintien au sein des écosystèmes aquatiques et sur les continents, nécessaire à nombre d’activités et de réalisations humaines, l’eau est une substance essentielle à la survie et au développement de l’humanité.
Mais son exploitation intensive, la pollution croissante des réserves, les besoins grandissants d’une population mondiale en plein essor, le manque chronique enduré par certains pays, et la gestion irréfléchie de certains états, soulèvent nombre d’interrogations : que va devenir cette fragile ressource ? quelles sont les modalités de sa préservation ? quels sont les risques de pénurie encourus par notre planète ? Le manque d’eau est-il susceptible de générer de nouveaux conflits entre états ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabri
Habitué
avatar

Messages : 264
Date d'inscription : 11/03/2008
Age : 33
Localisation : Mulhouse

MessageSujet: Re: Thèmes abordés...   Ven 18 Avr - 22:31

Les ressources renouvelables

Une ressource renouvelable est une ressource naturelle dont le stock peut se reconstituer sur une période courte à l'échelle humaine. Il faut que le stock puisse se renouveler au moins aussi vite qu'il est consommé. C'est le cas des ressources animales d'élevage ou végétales cultivées (biomasse), l'eau d'une nappe d'eau souterraine dont le niveau reste stable, des énergies éolienne et solaire. En ce qui concerne les ressources vivantes naturelles ( gibier, poisson sauvage...), elles ne sont renouvelables que si le taux de régénération est supérieur ou égal au taux d'exploitation, par la chasse ou la pêche.

Une ressource renouvelable s'oppose à une ressource non renouvelable.

Lorsque l'on parle de ressource renouvelable, on pense souvent aux énergies renouvelables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabri
Habitué
avatar

Messages : 264
Date d'inscription : 11/03/2008
Age : 33
Localisation : Mulhouse

MessageSujet: Re: Thèmes abordés...   Sam 19 Avr - 13:30

CONFLITS POUR LA TERRE ET LES RESSOURCES DANS UN MONDE MODERNE

Distinction entre ressources renouvelables et ressources non renouvelables

Les gens font preuve d'attitudes divers envers la nature et les ressources naturelles en raison de leurs différents antécédents culturels et de l'espace-temps de leur implication dans l'Arctique. Pour les Premières Nations, la nature est avant tout une chose qui mérite le respect et qu'il faut parfois même craindre. Les Inuits du Canada appellent cela ilira, ce qui veut dire un sentiment de crainte. La nature transmet ses richesses aux humains mais seulement en échange du respect. Avec la tradition européenne, d'autre part, la nature est souvent perçue comme un objet de conquête. Pour beaucoup de gens qui viennent de l'extérieur, l'environnement et la faune ne sont là que pour être mis au service de l'Homme sans aucune redevance de personne.

Il est utile de distinguer entre ressources renouvelables et non renouvelables. Les ressources renouvelables sont celles comme les animaux et les plantes qui, jusqu'à un certain niveau, peuvent être 'récoltés' puisqu'ils se reproduisent et se renouvellent de générations en générations. Ainsi, les animaux que l'on chasse et les arbres que l'on coupe en équilibre avec leur rythme respectif de reproduction ne risquent pas de disparaître et pourront ainsi continuer à soutenir l'espèce humaine. Les ressources non renouvelables, quand à elles, sont des minéraux comme le pétrole, le gaz, le charbon et les métaux. Une fois qu'ils ont étés exploités, ils sont épuisés à jamais. Les humains qui dépendent de ces ressources pour vivre doivent alors quitter la région et aller ailleurs.

Cette distinction entre ressource renouvelable et non renouvelable correspond, dans les grandes lignes, à l'utilisation actuelle que font les populations autochtones et étrangères de l'Arctique. De façon plus précise, un accent sur les ressources renouvelables correspond à la perspective d'une communauté qui s'attend à demeurer là où elle est pour des générations à venir et qui gère ses ressources dans l'intérêt de ses petits enfants comme des siens. Cela ne saurait être la perspective d'un mineur qui vient travailler des années dans une terre méconnue et à laquelle il ne voue aucun engagement à long terme. Bien entendu, les communautés autochtones influencent aussi leur environnement et lui infligent même des blessures. Il peut en être ainsi de tous les groupes humains et même des groupes d'animaux. L'échelle de l'impact des actions d'une société moderne peut cependant être singulièrement destructrice en raison des effets de sa machinerie. Il y a aussi une raison économique qui explique cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabri
Habitué
avatar

Messages : 264
Date d'inscription : 11/03/2008
Age : 33
Localisation : Mulhouse

MessageSujet: Re: Thèmes abordés...   Dim 20 Avr - 15:25

Energies renouvelables ou non renouvelables ?

Pourquoi dit-on que certaines énergies sont non renouvelables et d’autres sont renouvelables ?
Les énergies non renouvelables sont les énergies qui disparaissent quand on les utilise. Elles sont constituées de substances qui mettent des millions d’années à se reconstituer.
Les énergies renouvelables sont celles qui sont presque inépuisables. Mais certaines peuvent disparaître aussi si on ne les protège pas.

Sais-tu que ?

On utilise le pétrole pour quantité de choses : pour fabriquer de l’essence, du fioul de chauffage, du caoutchouc… Mais dans une trentaine d’années les ressources seront épuisées.

Un petit exemple d’énergies non renouvelables et renouvelables

Le pétrole produit une énergie thermique : la chaleur. Lorsque le pétrole est totalement consumé, il n’y a plus d’énergie. C’est une source d’énergie non renouvelable.
Le soleil produit aussi de la chaleur. Il brille depuis des milliards d’années. C’est une source d’énergie renouvelable.

Sais-tu que ?

Le soleil a plus de 5 milliards d’années ! Il est en perpétuelle activité. C’est pour ça qu’on le voit briller.

Les énergies non renouvelables

Il existe 2 grandes sortes d’énergies non renouvelables : l’énergie nucléaire et les énergies fossiles.

L’énergie nucléaire

Elle est produite à partir d’un minerai appelé uranium. La fission des atomes d’uranium libère une très grande quantité d’énergie dont on se sert pour chauffer de l’eau permettant de produire de l’électricité.

Les énergies fossiles

Le charbon, le pétrole et le gaz naturel proviennent de la décomposition de végétaux et d’organismes vivants qui ont été enfouis sous la terre. Les ressources diminuent quand on les utilise car il leur faut des millions d’années pour se former.

Sais-tu que ?

Le pétrole ce n’est pas que pour les voitures !
On l’utilise aussi comme combustible pour se chauffer et même pour fabriquer des matières plastiques, synthétiques, ainsi que des produits médicaux. Mais bientôt, les ressources seront épuisées.

Les énergies renouvelables

Il y en a plein autour de nous. Au-dessus de nos têtes et même sous nos pieds !
On s’en sert depuis des milliers d’années et on continuera encore longtemps si on respecte bien la nature.

Quelles sont les différentes énergies renouvelables de la nature ?

Le soleil nous éclaire, nous réchauffe et est indispensable au développement de tous les êtres vivants. Grâce à lui les plantes libèrent l’oxygène qui nous permet de respirer. En 1843 James Joule a été le premier à découvrir que la chaleur est une forme d’énergie : il a prouvé que quand on met un objet en mouvement (énergie mécanique) on produit de la chaleur (énergie thermique). Aujourd’hui on sait utiliser la chaleur du soleil pour créer de l’électricité.

L’eau, comme le soleil, est indispensable à la vie. Depuis plus de 2000 ans on sait utiliser la force créée par les courants des rivières ou des chutes d’eau pour faire tourner la roue d’un moulin à eau. Aujourd’hui on utilise cette force pour faire tourner des turbines qui produisent de l’électricité.

Quand le vent se met à souffler on sent bien sa force ! Les oiseaux et les bateaux à voile se servent de l’énergie qu’il libère pour se déplacer. Il permet aussi de faire tourner les ailes des moulins à vent pour pomper de l’eau ou moudre du grain. Aujourd’hui on utilise la force du vent pour faire tourner des éoliennes qui produisent de l’électricité.

La chaleur de la Terre est aussi une énergie qu’on peut utiliser. Au centre de la Terre, la chaleur est tellement importante et la pression est si forte que les roches sont en fusion. On appelle cette matière le magma. On se sert de la vapeur ou de l’eau capturée entre les roches et chauffée par la chaleur de la Terre pour produire de l’électricité et du chauffage. Cette énergie est appelée géothermie.

Les matières organiques végétales ou animales sont utilisées pour produire de la chaleur. On appelle cette énergie la biomasse. C’est la 2è énergie renouvelable de notre planète. La combustion du bois est la plus ancienne des utilisations de cette énergie : dès la préhistoire les hommes ont appris à utiliser le feu pour s’éclairer, se chauffer et cuire les aliments.

Sais-tu que ?

En France on produit 13% de l’énergie électrique grâce à l’eau. C’est la source d’énergie renouvelable la plus utilisée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thèmes abordés...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Thèmes abordés...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les femmes et les enfants d' abord...
» Index des Thèmes Abordés
» Ma famille d'abord
» Arthur Rimbaud.
» [Racine, Jean] Phèdre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H comme Histoire :: GEOGRAPHIE :: Géographie de l'environnement-
Sauter vers: